Pain perdu carambar

Bon, j’avais promis de me mettre à la diète Noël passé et en fait, la fatigue, les divers restes et les boites de chocolats ont fatalement repoussé cette échéance…

Le plus gros des fêtes passé, le calme retrouvé, je me sens l’envie de cuisiner des choses « réconfortantes » , cosy.
Le pain perdu en est la meilleure illustration. Et ça tombe bien! J’ai dans
mon placard une énorme brioche que l’homme ne mangera pas puisqu’il n’y a pas de nutella.

Ingrédients pour 3 tranches de pain perdu.

1 œuf
150 ml de lait
Du sucre glace
30 g de beurre
Un carambar

Recette

Dans un bol, battre l’oeuf avec le lait et imbiber chaque tranche du mélange, de chaque côté.

Faire chauffer la poêle et faire fondre beurre et carambar ensemble.

Saisir le pain de chaque côté afin de caraméliser les faces.

Servir chaud et saupoudré de sucre glace.

Bon appétit!

20121230-135655.jpg

20121230-135757.jpg

20121230-135856.jpg

20121230-135930.jpg

Délices de Noël 3 # truffes en chocolat

L’homme a réclamé des gourmandises! Jpeux te dire, c’est assez rare et notable pour que je prenne la peine de t’en faire part!

Le délice du jour sont des truffes en
Chocolat .J’avais en mémoire une recette toute simple et inratable que j’ai voulu partager.

ingrédients

200 g de chocolat pâtissier
20cl de crème entière
45 g de beurre
Une gousse de vanille
Du chocolat amer en poudre van houten(ou autre, la mienne c’est la marque distributeur ivoria)

la recette

Fais bouillir la crème à laquelle tu ajoutes les grains de la gousse de vanille.
Lorsque la crème arrive à ébullition , ajoute le chocolat au préalable cassé en petits morceaux.
Ajoute le beurre et mélange jusqu’à ce que le mélange soit homogène et un peu épais.

Réserve au frigo 2 h pour que la ganache soit dure(pour former de jolies boules).
Lorsque le mélange a bien refroidi, forme des boules en dosant grâce à une petite cuillère.
Roule la boule entre tes deux paumes(perso, je porte des gants car le chocolat est tenace) et roule la délicatement dans le chocolat amer en poudre.

Bonne gourmandise les poulettes!!

20121212-205858.jpg

20121212-210013.jpg

20121212-210042.jpg

DIY cadeaux pour la maîtresse/l’atsem/la nounou

Parce qu’elles passent presqu’autant que nous de temps avec nos petits…parce qu’elles les font grandir et devenir autonomes…parce qu’elles sont d’une aide et parfois d’un grand soutien:

Qu’allez vous offrir à la maitresse, l’atsem, la nounou de votre grumeau à Noël?

Il est difficile de trouver un cadeau qui fasse plaisir.On connait rarement leurs gouts vestimentaires, alimentaires, et décoratifs.
Étant moi-même maîtresse, j’ai parfois reçu des présents qui bien que touchants, m’ont laissée perplexe…l’anecdote la plus amusante fut une collègue amie d’une amie qui reçut un string taille 42( elle met du 36 au bas mot…)!

Partant du principe que le fait main fait très souvent plaisir, que lorsqu’on travaille avec des enfants, on est fondamentalement gourmand(non…?), je me suis lancée dans la confection de SOS pain d’épices et de sachets de thé de Noël.

Pour le pot de SOS pain d’épices , il faut tout simplement mettre les ingrédients secs dans le bocal, le décorer avec un joli tissu, un ruban et rajouter la recette et le modus operanti(comment faut faire quoi!!!).

Pour les sachets de thé, j’avais vu l’idée dans les dossiers de la team hellocoton.

Pour ce faire, il te faut des filtres à café(même pas 1 euros les 100…), du très bon thé , un joli fil et une machine à coudre.

Commence par tracer la forme souhaitée sur le filtre et découpe la.
Couds la forme en laissant un
Trou de façon à y mettre le thé.
Insère le thé , place la petite ficelle et couds pour refermer.
Colle un bout de masking tape pour rendre le tout plus fini et joli.

20121212-141211.jpg

20121212-141308.jpg

20121212-141357.jpg

20121212-141442.jpg

20121212-141513.jpg

DIY pingouin # recycler les ampoules

Je sais pas toi, mais ces ampoules, que je ne jette jamais à la poubelle(geste écolo oblige) trainent dans mes tiroirs et je ne pense jamais à les emmener lorsque je vais en course pour les déposer à l’endroit prévu à cet effet.

J’ai récemment découvert une page Facebook et pinterest handimania qui propose de très très sympas DIY et déco faites en récup’…

Ces petits pingouins ont attiré mon oeil…
Non seulement j’allais pouvoir utiliser mes vieilles ampoules mais en plus , ça allait faire une déco très mignonne, naïve et d’actualité(hiver, banquise, froid, pingouin…toussa quoi…see what i mean….?).

Pour faire un pingouin il te faut:

De l’acrilyque noire, blanche et orange
Une ampoule
Un marqueur

Si ton pingouin est frileux, tu peux lui tricoter une petite écharpe( 4 mailles montées sur aiguille de 5).

20121211-211336.jpg

20121211-211448.jpg

20121211-211553.jpg

20121211-211820.jpg

20121211-211854.jpg

20121211-211930.jpg

Il est pas trop meugnon???

Cette petite soeur qui a chamboulé sa vie

Chevelu et zibourline, c’est une grande histoire! Comme toutes les relations frère/soeur d’ailleurs!

Devenir grand frère ou grande soeur n’est pas chose aisée… Surtout quand on est l’ainé!
Etant moi-même ainée d’une très grande famille(nous sommes 6 enfants), je n’ai jamais eu l’impression d’avoir été malheureuse à l’arrivée de mes petites soeurs et frère, bien au contraire.a vrai dire, ma première jeune soeur a debarque 14 mois après moi, autant te dire que j’ai pas eu trop, trop le temps d’accaparer ma mère pour moi toute seule, surtout que celle-ci était encore étudiante…
J’ai vécu ma jeunesse dans des cris d’enfants, dans des échanges constants et avec des parties de jeu, plus folles et inventives les unes que les autres, car c’est bien connu, plus on est de fou, plus on rit(et plus on fait des conneries)!

Quand je suis tombée enceinte de zibourline, j’étais heureuse, j’avais le sentiment d' »offrir » du bonheur à mon premier loulou, des parties de jeu intenses et géniales en perspective!Du partage, certes, parfois de la jalousie ou de l’envie pour un jouet, mais la chance inouïe de ne pas être seul .
Je me souviens avoir été choquée par le propos d’une nana sur mon facebook qui m’avait sorti : »on ne fait pas un deuxième pour amuser le premier… » A quelques mots près, c’était ça…
Coup de massue…

J’avais jamais eu l’impression de prendre mes petites soeurs pour des jouets…une fratrie, c’est du soutien sans faille, des moments d’échange incroyables mais pas de l’instrumentalisation comme le sous-tendait cette personne(je ne sais plus qui c’est d’ailleurs…)…

la grossesse s’est passée à merveille, chevelu était en plein terrible two mais étant le seul et l’unique loulou de notre vie, il était relativement gérable… Bien entendu, j’étais focalisée sur mon ventre, sur mon bébé à venir, mais mon ti loulou avait toujours sa place.
Etant encore petit(et surtout, restant dans le deni), il n’a pas une seule fois emis l’idée que maman avait un bébé dans le ventre. Il l’a royalement ignoré…
A côté de cela, j’entendais des copines dans la même situation qui ne tarissaient pas d’éloges au sujet du premier qui imaginait des tas de choses au sujet de leur bb à venir, qu’ils voulaient offrir des choses au bébé dans le vent de maman, qui faisaient des choses pour bébé… Et le mien, rien nada… Bien au contraire, il ne se gênait pas de se vautrer sur mon ventre, évitait soigneusement le sujet etc…
Cela aurait du me mettre la puce à l’oreille… Chevelu allait souffrir à sa manière de l’arrivee de notre toute petite dernière… Il ne voulait clairement pas en entendre parler :(.

petit chevelu a eu deux premières années de vie entre parenthèses…
Une arrivee précoce dans un couple fraîchement né et beaucoup d’attente car maman devait gérer beaucoup de choses professionnellement. Il a été calme, a attendu, a laissé maman préparer des heures durantes sa classe, son mémoire, ses fiches de prep, son inspection…

Et quand maman a enfin pu être pleinement disponible, petite zibourline a vu le jour, accaparant à nouveau l’interêt maternel .

Avec le recul, je suis très peinée pour lui et je m’en veux monstrueusement. Le travail ne devrait jamais alienner nos relations avec nos bébés… »tout se joue avant 3 ans »… Ce n’est pas qu’un titre de livre…C’est tellement vrai!

la première année de zibourline

Chevelu n’a jamais cache sa jalousie envers sa soeur. Et pourtant, je voyais bien l’amour qu’il ressentait pour elle… Mais la jalousie et la peine de devoir partager une maman enfin disponible suplantait le reste…
A cela s’ajoutait une nourrice qui l’avait choyé seul toutes les matinées et les après midi et qui accueillait dès lors son envahissante soeur en même temps que lui…il perdait son exclusivité partout! Il devait partager PARTOUT!
Quand on y pense, c’est quand même une sacrée épreuve sentimentalement parlant!
Toute petite, il était très brusque avec elle ou ne la calculait pas…Quand elle était dans nos bras, il réclamait le même traitement de faveur.
Lorsqu’elle a commence à être en interaction avec nous, à nous faire rire, cela lui arrivait de pleurer de peine ou de faire une connerie pour attirer notre attention.Et il obtenait l’effet inverse, à savoir une reprimande laquelle, quand on s’y penche de plus près, est une forme d’attention…

Nous étions toujours sur le qui-vive, prêts à intervenir au moindre cri de notre petiote…

Et ça marchait à merveille! Valentin se faisait gronder au moindre cri de la zibourline…

sauf qu’un jour…

Nous avons découvert le manège machiavélique de la jujette!
Un jour où julia pleurait, j’intervins… Namour m’arrêta immédiatement: chevelu n’a rien fait, zibourline veut juste un jouet avec lequel jouait valentin et faisait semblant d’être malmenée…

Interessant…très interessant………..

Cette demoiselle avait donc compris le pouvoir qu’elle avait sur nous, sur lui…elle n’était pas si « petite » et angelique…

et maintenant, ca se passe comment?

Maintenant, nous faisons les arbitres…sache que deux grumeaux avec peu d’écart d’âge voudront toujours le même jouet…c’est une règle absolue!

Chevelu s’est beaucoup calmé vis à vis de sa soeur. Il est toujours ravi de la retrouver après l’école, l’embrasse, la surnomme juju ou petite chérie, ca lui arrive même de dire qu’elle est mignonne.
Le matin, il est heureux lorsqu’elle se réveille.
Il aime sa compagnie…

Bien entendu, quand il désire un jouet, il n’y va pas de main morte et n’hésite pas à la faire valdinguer.mais de son côté la chipie fait exprès de le tapoter ou de se mettre devant lui lorsqu’il regarde un dvd.
Elle le cherche, elle ne le craint pas, elle passe sa vie coller à lui et ça, à mon sens, c’est la preuve que non seulement elle ne le craint pas mais qu’elle aime sa compagnie et leurs jeux…
D’ailleurs, nous avons remarqué que cette chipie n’hésitait pas à lui mettre un coup en douce, quand nous ne la regardions pas….

association de malfaiteurs

« ils se liguent contre moi! »

Telle est la phrase prononcée par namour hier soir…

Hier, je suis partie 6 heures en fin de journée laissant seul papa d’amour avec les grumeaux.
Rien d’exceptionnel, papa d’amour a l’habitude, il gère la fougère…
Quand je suis rentrée, il me dit qu’ils ont alterné chamailleries et conneries à l’unisson…incapables de se descotcher, toujours collés, toujours une partie de corps en contact…incroyable, et emouvant!

Les deux grumeaux se sont trouvés des passion communes:
– depuis peu, ils font des bêtises ensemble( l’un entrainant l’autre ou inversement…ca marche dans les deux sens…)
-depuis peu, ils font des courses de voiture(!!!!!!)…
– depuis peu, ils se mettent dans le même fauteuil pour les dessins animés.
-depuis peu, ils se font des gros câlins…
-depuis peu, ils s’isolent a deux pour jouer ensemble dans la chambre de l’un ou l’autre…

la relation frère/soeur

Dans le cas de valou et julia, ce fût compliqué….une maman qui allait mal, qui travaillait beaucoup, qui préparait son mariage…et qui ne voyait pas les besoins de son petit garçon qu’elle imaginait déjà « grand » (syndrôme de l’ainée d’une grande famille…?)…

A la rentrée, coincidant avec la première de chevelu, j’ai pris les choses à bras le corps.j’ai refilé la zibourline très souvent à son papa et j’ai consacré énormément de temps à chevelu. Nous avons discute…beaucoup… Avec des mots d’adultes, avec des mots d’enfants, avec des gestes…

Et chevelu a compris tout l’amour que lui portait sa maman… Et toute la peine qu’elle avait eprouvé d’avoir pris conscience de ses « negligences ».

aujourd’hui

Un chevelu qui dit je t’aime à tout va, à papa, maman, à juju…

Une pirouette qui joue et rit des blagues de son frère…

Une relation, un équilibre pas évident à construire…on voudrait toutes voir nos enfants s’aimer comme nous les aimons…

Si chevelu était un bloggokid, il dirait qu’il est super content de faire la course avec sa petite soeur de 18 mois.

Avoir un petit frère ou une petite soeur n’est pas un évènement anodin dans la vie d’un enfant…

20121209-222547.jpg

20121209-222654.jpg

20121209-222739.jpg

20121209-223115.jpg

20121209-223306.jpg

Délices de Noël#2 Christmas choc’late tree…<3 it's christmas time, agaaaiiiiiiiiin!

Un peu de pâtisserie réconfort pour une journée mal engagée/ bien middlée/ mal achevée…

*5h de ralentissement / bouchons rapport au fait que dès qu’il y a 5 cm de neige, c’est grave la mewde en île de France…enfin pour ceux qui se tapent des bornes pour aller au travail, hein, pas pour ceux qui couinent (spotted on socialnetwork…) parce qu’ils doivent faire trois mètres en voiture et 500 mètres à pattes…. Agaçant, extrêment agaçant quand tu as quotiennement quelques 50 aine (aller, je précise………)de km à parcourir…Pour ma part, je ne crains pas trop, trop conduire sur la neige…Dans cette région, on a un entraînement intensif tous les ans. Mais certaines personnes ne connaissent pas le concept du FREIN MOTEUR (use your engine atchebelelele)….pilent d’un coup (aheum, bad ideaaaaaa)ou se prennent pour les rennes du père noël la veille de noël….J’avais un peu fait mes recherches sur gogole pour savoir comment agir quand on perd un chouilla le contrôle, et ils étaient fermes à ce sujet:faut pas lutter ou contre-braquer comme un golgoth!ca empire la sitouaciõn!
Du coup voilà, avec 5 cm de neige, y’a des accidents et des gwos bouchons….Et ce matin, les 60 km qui me séparaient de mon école, et bien, c’était mission impossible…

* la suite de l’après-midi fût plus réjouissante!!!!voiture qui chauffe, donc issue sur la route pour trouver un point d’ancrage non loin de là.
Dèj improvisé avec mes poulpettes, papotage et retour à la maison en toute sécurité, tout ça dans mon bon droit, puisque l’inspection était au courant!

* fin de journée déroutante : je te remets dans le contexte.

Courses, le coeur léger dans mon carrefour… Je prends avec moi le sac bio acheté 2€50 quelques jours auparavant.
Et là à la caisse, elle me demande de montrer mon sac…sauf que la celle qui m’avait vendu le sac le dimanche precédent avait ommis de signer l’étiquette prouvant l’achat…
Caissière qui appelle le vigile(GE. NIAL) et qui met largement ma parole en doute.. »oooh il a l’air bien neuf ».(re. GE NIAl)…
Là je suis furieuse, je demande à ce que l’on retrouve le passage et le ticket du dimanche précédent…je leur fais bien comprendre que je suis furieuse qu’on me mette en porte à faux alors que c’est l’erreur de la caissière et que de ce fait, je n’ai pas à vérifier si cette dame a signé mon sac…que c’est une situation gênante, bref je suis rouge comme une pivoine, furieuse, les larmes aux yeux et forcément pas la dite liste de course du dimanche…
Au final, le vigile a bien vu que je ne mentais pas, j’étais dans un mélange de desarroi, de décontenancement, et de colère, et tellement usee de mes peripeties intempériques du matin que bien proche de la crise de larme…
Alors celles qui me connaissent par coeur savent que je me tourne le truc en boucle, que l’injustice et moi ne font pas bon ménage et que du coup, la soirée a pris une teinte un peu grisâtre…
Mais,c’est tout moi ça…prendre à coeur…

Raaa mais si je la retrouve ma liste, je la lui mets en plein dans le….front…

Bon, revenons à nos moutons!

Mes petits arbres de noël chocolatés…

En réalité, la recette est plutôt basique…

La base est celle des roses des sables.Je te cache pas que je me suis offerte la fantaisie de les rendre plus « gourmandes » : quelques cerneaux de noix et quelques pistaches concassées…

la recette

ingrédients

-200g de petale de mais(kellogs sans sucre)
-300g de chocolat noir
-50g de brisures de pistaches concassees
-30g de petits bouts de cerneaux de noix
-250g de végétaline

Faire fondre la végétaline ainsi que le chocolat en morceaux dans une grande casserole.
Quand le mélange est bien liquide et homogène, ajouter les petales de maïs ainsique les noix et pistaches.
Mélanger jusqu’à ce que les pétales soient bien colorés par le chocolat ce qui assurera une bonne adhérence lors du refroidissement.

Sur une plaque de four couverte d’allu, former des petits tas(pas trop épais) de différentes tailles(pour former un joli sapin).
J’ai profité du froid pour accelérer le refroidissement de mes roses des sables, je les ai donc mises sur le rebord de ma fenêtre.

Si le côté végétaline te rebute ou t’interpelle, sache que cette matière grasse durcit très bien à température ambiante et donc, tu t’en retrouves pas plein les doigts quand tu fais ta gourmande…problème que tu rencontrerais avec du beurre!!!!!!
Ce n’est pas donc une matière grasse noble mais si tu mets un chocolat de très bonne qualité, cela compense….

Bon appétit les petites gourmandes!!!

20121207-201001.jpg

20121207-201030.jpg

20121207-201014.jpg

Les delices de Noël #1# pain d’épices

Le mois de décembre rime avec féerie, magie, gourmandise et délices…
Depuis 3 ans, j’ai une petite tradition qui me tient à coeur et qui rajoute de la douceur à cette période aue j’affectionne beaucoup: le pain d’épices.

Alors, jvais pas te cacher, trouver THE recette de pain d’epices n’est pas chose aisée…
Après plusieurs tests, plusieurs échecs, trop sec, trop fondant, trop épicé, trop sucré, à force de tatonner, j’ai abouti à cette recette qui, ma foi, se combine très bien tant avec le foie gras lors du réveillon qu’avec un christmas tea…

Ouvre bien tes yeux, ce post s’autodétruira dans quelques jours ;)…

ingredients

280g de miel
230 g de farine(130 de semi complète et 100 de farine de blé classique)
100 g de sucre de canne
2 bonnes c a café de mélange épices spécial pain d’épice(gamm vert)
1 cac bombée de bicarbonate de soude
1/2 sachet de levure chimique
1 cac d’extrait de vanille
15 ml de lait
2 petits oeufs.

Four à préchauffer 170 °

Dans un saladier, mélange la farine, le sucre, les épices, la levure.
Rajoute le miel chauffé au préalable pour le rendre liquide.
Rajoute le lait tiédi, le bicarbonate et l’extrait de vanille.
Et enfin, rajoute les deux oeufs fouettés.
Mélange le tout et mets la préparation dans un moule à cake au préalable graissé.

pour un côté gourmand, tu peux rajouter des grains de sucre.

Enfourne a mi hauteur pendant 50 minutes plus ou moins( pique au centre pour vérifier au bout de 45 min).

Conseils gourmands:

Varier les farines.plus elles seront brutes, complètes et différentes plus le pain aura du caractère.
Varier les miels! Au rayon miel, on trouve des dizaines de miels différents: accacia, fleurs, provence etc, etc… C’est le miel qui donne le gourmand,cette couleur brune d’une chaleur qui donne envie de s’enrouler dans un plaid devant un feu de cheminée et cette saveur si specifique au pain d’épices!
Pour ma part, j’en ai choisi trois. Deux assez pâles et épais et un très brun et liquide.

3,2,1…Patissez! 😉

20121203-222546.jpg

20121203-222614.jpg