Diy tampon plume ou feuille

Tu as une pomme de terre? De la peinture acrylique ou de la peinture spéciale tissu?
Voici un diy qui va te faire revivre de vieux vêtements ou draps.
Zibourline va bientot passer au grand lit. Nous avons récupéré les draps de valou qui sont blancs. J’avais envie de faire trancher le drap housse avec la housse de couette fleurie.

20130330-191042.jpg

Commence par couper une pomme de terre en deux.

20130330-191128.jpg

Dessine l’imprimé de ton choix et creuse au cutter.

20130330-191230.jpg

20130330-191304.jpg

Admire l’oeuvre , choisis ton tissu et tamponne.

20130330-191416.jpg

20130330-191458.jpg

Et voila le grand lit de la miss… C’était le premier lit de valou…on recycle, pour tout!

20130330-191602.jpg

20130330-191629.jpg

mamie, je me souviendrai…

Tu es partie, c’est fini et ça fait mal.

ImageJe me souviendrai de tes foulards roses en soie que tu portais toujours autour du cou.

Je me souviendrai de tes cheveux fins, toujours coiffés avec soin.

Je me souviendrai de ton ton sourire si doux.

Je me souviendrai de la douceur de tes gestes.

Je me souviendrai de tes pulls angora, de tes pulls avec des petites babioles dessus, de tes pulls si doux.

Je me souviendrai que tu étais une si jolie mamie, toujours apprêtée, toujours soignée.

Je me souviendrai des expressions que tu employais pour me désigner « ma lolo »  » ma petite fille » « ma petite chérie ».

Je me souviendrai que tu découpais tout ce qui parlait de nous ou de nos copains dans les journaux.

Je me souviendrai des petites cartes pour nos anniversaires ou pour ceux de nos enfants. Il y avait toujours un petit chaton dessus.Comme sur les calendriers que tu avais chez toi.

Je me souviendrai de Noël, des enveloppes joliment décorées que tu laissais dans le sapin, des boites de chocolat que tu prenais le temps d’emballer. Je me souviens que tu me mettais toujours la boite de chocolats noirs, parce que c’était mes préférés quand j’étais petite, et que depuis quelques années, ce n’était plus le cas et que je n’avais pas osé te le dire.

Je me souviendrai des tic-tac, des mentos, des chewing gum que tu gardais dans ta voiture dans un sac en plastique. Que tu nous en donnais en cachette pour qu’on en ramène à la maison.

je me souviendrai des week end ou semaines passées chez toi, des plateaux télé, des coupes glacées améliorées, de ton frigo avec tous les aimants à l’effigie de choses et d’autres, du garage dans lequel papi allait chercher des choses, de ton jardin avec tes pommiers et ton poirier.De tes fleurs. De tes pierres précieuses que tu collectionnais. De tes bijoux. De tes tiroirs remplis de secrets que j’adorais découvrir avec toi. Des photos que tu nous montrais. Des chaussons dans l’entrée. De tes petits carnets dans lesquels tu notais plein de choses nous concernant.

Je me souviendrai que tu avais un don pour l’écriture, que tu aurais voulu écrire un livre, que tu adorais lire.

Je me souviendrai que tu étais une mamie 2.0, une vraie geek, comme moi, que tu flânais sur facebook et internet. Que tu suivais nos vies de loin.

Je me souviendrai des petits mails que je recevais, des mails que tu faisais suivre et qui nous faisaient sourire.

Je me souviendrai que tu te levais à 9H ou 10h, que tu te couchais tard, regardant l’enregistrement des feux de l’amour avec papi en bas.

Je me souviendrai de cette phrase que tu disais » papi me prépare mon petit déjeuner et moi je suis tranquillement sur internet ».

Je me souviendrai de ce voyage à Breskens. La plage. la mer grise. Vlissigen en bateau. Les gauffres avec plein de chantilly. La plage. La petite maison. Oma. Les bonbons haribo qui n’avaient pas le même gout que les bonbons français. Les réglisses plates trop dégueu. le chat avec sa laisse dans la voiture.

Je me souviendrai de tes produits de beauté, tes petits blush bourgeois rose et abricot, tes monobulles bleu et violet. Une vraie avant-gardiste. Tes commandes en VPC en cachette à Daniel Jouvance. Tous tes produits dans la salle de bain. La nouvelle douche dont tu étais fière, le sanibroyeur installé à l’étage, et même qu’on osait plus aller faire pipi la nuit.

Les calendriers, dans la cuisine, les toilettes, avec toutes nos dates d’anniversaire.

La corbeille, les noix, le casse noix sur la table basse dans la salle à manger.

tes magazines.

Ton don pour la couture, maman m’a raconté les robes que tu lui confectionnais petite.

je me souviendrai que parfois tu faisais des petites bêtises et que tu voulais pas que papi sache, mais que nous, on le savait, et c’était mignon.

Je me souviendrai de ton amour pour tes chats.

Je me souviendrai que tu te chamaillais avec papi pour des petites choses mais que vous étiez si soudés, et que c’était beau.

Et je me souviendrai de la douleur de te perdre.

Je me souviendrai à quel point je t’aimais.

Je me souviendrai …