Donuts d’halloween

Ce matin, j’ai eu une chance de folle! En vadrouille en brocante dans le but de chercher des choses pour ma classe, et normalement avec ce seul but, je suis tombée sur une machine à donuts à 3 euros!
Du coup, j’ai cédé à la tentation et hop, donuts party!

Et comme c’est halloween dans deux bonnes semaines, je les ai décorés dans le thème!

Avant toute chose, je vais quand même te dire que ce sont des donuts version light(sans friture).

Pour une trentaine de mini donuts:

20131013-185710.jpg

Pour le donut

400 g de farine
250 ml de lait
75g de sucre et de beurre
Un sachet de levure
Un oeuf

Pour le glaçage

Sucre glace, un peu d’eau et du colorant

Dans une jatte, mets la farine, la levure, puis le beurre, le sucre et enfin le lait et l’oeuf.

20131013-190129.jpg

20131013-190137.jpg

20131013-190146.jpg

20131013-190152.jpg

20131013-190202.jpg

20131013-190210.jpg

20131013-190222.jpg

20131013-190230.jpg

20131013-190259.jpg

20131013-190311.jpg

{potimarron gratiné}

Salut les pirouettes!

On va commencer ce mois d’octobre(bien entamé, je te le concède) par une petite recette de potimarron gratiné au four, très facile et très très bonne!

Pour cette recette, il te faut:

Pour deux personnes (en amoureux quoi)

-Un potimarron

-3 oeufs

-2 cuillères à soupe de crème fraiche à 15%(on pense à nos grosses fesses)

-3 knackis en petits morceaux

-du gruyère ou du parmesan

-sel et poivre

C’est parti!

Tu vas vite te rendre compte que couper le chapeau d’un potimarron, c’est un peu comme se la jouer à Dexter: faut y aller avec la hache…Comme il n’est pas coutume d’utiliser une hache en cuisine(sauf en boucherie, donc toujours Dexter), je te conseille de cuire ton potimarron 30 minutes au four afin qu’il soit tout tendre et prêt à être tranché…

Au bout de 30 minutes, ton potimarron est prêt à perdre la tête!

Tu vas enlever toute la partie filamenteuse et pépineuse(si t’es une folle de diy, garde les pépins), bien gratter et remplir ton potimarron d’oeuf, crème, saucisses, sel, poivre et recouvrir de gruyère.

Remets le tout au four 180 ° pendant 15 minutes.

et déguste…Parce que non seulement c’est délicieux, que c’est un vrai plat de saison, que tu participes à l’agriculture locale(euhh) et que c’est très gourmand et pas si calorique!!!!

20131013-143240.jpg

20131013-143259.jpg

20131013-143304.jpg

20131013-143311.jpg

20131013-143318.jpg

20131013-143324.jpg

20131013-143331.jpg

20131013-143341.jpg

20131013-143352.jpg

nom de code: anxieuse

Je ne me souviens pas la dernière fois de ma vie entière où j’ai senti mon âme libre de toute inquiétude.

Je crois que l’anxiété est ma coloc’ depuis que je suis enfant.

Il m’arrive de réussir à la nommer, à en connaître la source, à savoir pourquoi et donc à réussir à la balayer d’un coup de main. Mais j’ai aussi cette anxiété latente et lancinante qui me tient le ventre.

Avec pour source multiples facteurs. Mes enfants/ ma classe/ mes besoins/ mes envies.

Parfois, je me dis que c’est un facteur d’épuisement sans limite.

Mais je n’y peux rien. J’ai des angoisses constamment. Pas des angoisses très légitimes. Des trucs à la con.

Serais-je avant 18H pour récupérer mon fils?

Aurais-je le temps de faire mes photocopies avant la fin de la récré?

Ou vais-je caser le moment des courses?

Que va-t’en me dire encore à propos de Chevelu?

Que va dire le docteur quand je vais lui demander un certificat de présence pour mon fils malade(mon doc n’aime pas l’administration de l’éduc nat’).

Vais-je avoir le temps de ranger ma maison?

Vais-je avoir le temps de préparer ma classe entre un bain, un câlin et deux assiettes de nouilles? 

Comment va se passer ma soirée avec eux?

Vais-je rester de bonne humeur toute la journée?

Cette journée va-t’elle bien se passer?

Vais-je plaire à ceux qui m’entourent? Vais-je être à la hauteur de mes enjeux?Image

source plurielles

 

Ma vie est une éternelle boule au ventre. J’ai parfois le sentiment de ne savoir QUE me miner le moral, toute seule…

Non pas que je me fasse une montagne de petites choses, juste que toutes les choses mises bout-à bout me stressent.

Et me rendent malheureuse…Forcément.

Je dois aller chez le doc pour mon chevelu et mille questions et angoisses se bousculent. Sera t’il à l’heure? Chevelu va t’il bien se tenir? Le doliprane qui fait baisser sa tempiote va t’il me faire passer pour une mytho?

Je ne sais pas être sereine. A l’heure où j’écris, j’ai la boule au ventre. Et je ne sais pas pourquoi. Car tout va bien. Enfin presque…forcémEnt…

Et toi, t’es une stressée de la life? as-tu transmis cet agent pathogène à ta progéniture (poke chevelu).

 

*L’heure du thé* les biscuits DIY à faire tremper

Hello les poulettes…Ca fait longtemps, hein!

Je ne vais pas m’épancher sur le pourquoi du comment, mais voilà, ce week- end, j’ai eu une étincelle d’envie de republier alors je n’ai pas loupé le coche!

J’avais vu sur pinterest des biscuits en forme de sachet de thé, trop choupis, qui me faisaient de l’oeil.

Après avoir massacré(on peut le dire) un emporte pièce en forme de train dans l’espoir de lui donner une forme de sachet de thé, je me suis rabattue sur mes emporte-pièces en forme de rond.

J’ai fait une pâte sablée en suivant la recette du Felder et j’ai réservé ma pâte au frigo.

Puis, après avoir cuit mes sablés 10 minutes au four, en surveillant bien la coloration des bords des dits sablés, j’ai sorti mes petites gourmandises et j’ai trempé la moitié dans un chocolat noir fondu et j’ai laissé le chocolat refroidir sur une plaque.

 

Image

 

ImageImageImageImage