5 ans

Si j’avais su ou osé penser que le temps filerait à telle allure. Nous y sommes déjà. 5 ans.

Et avec ce temps délié, le souvenir de mes 25 ans quand tu es né.

La vie a pris une telle intensité depuis que tu es là, tantôt teintée de grand bonheur, de grandes satisfactions, de grande tendresse,de moments de rires, tant tes réflexions nous font parfois sourire. tantôt teintée d’inquiétude, imaginer un futur serein, apprendre à composer avec tes craintes et des angoisses si particulières.

Et que finalement, on y arrive, little by little, non pas, à faire de toi l’enfant que nous voudrions que tu sois, mais t’aider à venir un enfant serein, qui apprécie la vie, telle qu’elle l’est, avec son lot de séparations, de « on se quitte » mais juste pour la journée, toutes ces craintes qui t’assaillent que nous voudrions juger illégitimes.

Bienvenu mon petit roi,
Désormais ma nouvelle voix
Bienvenu chez toi
Je sais on se voit pour la première fois
Mais je l’jure on se connaît déjà,
Oui, j’te connais déjà
Sur ton visage l’enfant que je fus
Et l’amour de ma vie confondu
Je t’aime, à perte de vue
Depuis 9 heures ce matin d’hiver
Tout dans ma petite vie, est soudain tellement clair

Je te souhaite, tout ce que tu pourras
Petit t’inquiètes, je serai là

Je le vois ton bonheur à toi,
C’est simple c’est maman et moi
Ensemble, c’est aussi simple que ça
Les réalistes disent que ce bonheur là,
Ici bas ne se trouve pas
Mais nous on n’croit pas à ça
Je sais le futur ne se promets pas
Mais promis on s’arrangera car on a tout à trois
Et enfin je ne t’en voudrai pas de traîner mes défauts
Tu n’es pas là pour recoller mes morceaux
Tu n’es là que pour te trouver toi

Je te souhaite, tout ce que tu pourras
Petit t’inquiète, je serai là
Je te souhaite, tout ce que tu pourras,
Petit t’inquiète, je serai là

Je serai là…

Je te punirai pas pour mes défauts
T’es pas là pour restaurer mon égard, non…non…
Et si un jour j’en oublierai ma mémoire,
Rappelle moi que je t’ai déjà chanté ces mots

Je te souhaite, tout ce que tu pourras
Petit t’inquiète, je serai là.

 

Image

ImageImageImageImage

bon anniversaire, chaton!
coeur coeur paillettes et bisounours

Brownies O so YUmmy

20140112-110519.jpg

20140112-110532.jpg

20140112-110540.jpg

20140112-110554.jpg

Parmi les recettes américaines qui sont adoptées à l’unanimité, nous avons le brownies.
Avec son chocolat intense, ses pépites et ses noix, son fondant, ce petit a tout pour plaire aux femmes et bien entendu, aux hommes, si difficiles gustativement parlant.
Brownies, si je ne m’abuse, vient tout simplement de sa couleur brune très soutenue.
Tout comme nous avons des greenies(verts au thé matcha) et des blondies(blonds, au chocolat blanc).

J’avais tenté des recettes un peu en free style mais je n’avais jamais obtenu l’effet craquelé et brillant sur le dessus.

Ce brownies, meuf, il va t’emmener droit au paradis!

ingrédients

350 g de chocolat noir
130 g de beurre demi sel
20g de cacao type poulain

140g de farine
250g de sucre de canne
1c à c de vanille
60 g de farine
4 oeufs entiers et un jaune
50 g de chocolat noir haché
60 g de noix hachées

Du beurre et de la farine pour le moule

Un moule carré

la recette

Mélanger le chocolat fondu, le beurre fondu et le cacao.
Ajouter l’huile, le sucre, la vanille et les oeufs.
Rendre le mélange homogène.
Ajouter la farine, le chocolat et les noix.

Préchauffer le four à 180° et enfourner 30 min.

Aux alentours de 25 min, va vérifier si le dessus craquèle et si le brownies est dur au toucher.
Si tel est le cas, tu peux le sortir!

Attends qu’il refroidisse pour le démouler.

20140112-111744.jpg

20140112-111749.jpg

20140112-111755.jpg

20140112-111802.jpg

20140112-111812.jpg

20140112-111818.jpg

20140112-111826.jpg

20140112-111841.jpg