cookies moelleux framboises muesli

Hello les petits chats!

 

Avec les beaux jours qui arrivent, vous allez en voir du fruit rouge car j’en suis absolument folle!

On commence doucement avec une recette de cookies d’une simplicité et d’un délice sans fin(ouais j’exagère mais je m’en fous, c’est mon blog, je suis maitresse à bord!).

33980214_1879039742395141_9083756784799186944_n

 

Y’a un truc que tu dois savoir, c’est que je suis une grande impatiente de la vie et j’agis de même en cuisine.

Tu trouveras rarement des recettes avec des journées entières de pause, de poussées ou de cuisson. Pas pour moi…

Cette recette je l’ai improvisée en 15 minutes ce matin, envie de sucre, envie de miam, roule ma poule.

J’ai tout de même pris soin de mesure et peser mes ingrédients, au cas où j’aurais le cookie ultime, tu vois…

33853519_1879039845728464_6429650876306030592_n.jpg

Ingrédients pour 6 gros cookies:

  • 70 g de beurre tempéré
  • 1 oeuf
  • 4 c a s de sucre roux
  • 4 c a s de farine
  • 100 g de muesli sans sucres ajoutés(les miens étaient aux fruits)
  • une pincée de sel
  • une grosse pincée de bicarbonate de soude alimentaire (pour que ça gonfle owiii)
  • deux grosses poignées de framboises congelées

 

 

L’astuce 1 d’élo:

 

Toujours avoir du beurre à température ambiante quand on est fan de cheesecake et de biscuits.

 

L’astuce 2 

Utiliser des fruits surgelés sans les décongeler au préalable dans vos préparations au four, cela évite que vos fruits rendent du jus et dénaturent vos biscuits ou gâteaux.

 

Recette:

Dans un saladier, mettre le beurre en pommade puis incorporer le sucre. Rajouter l’oeuf, puis la farine. Rendre homogène.

Cela va donner un genre de crème dans laquelle il faudra rajouter le sel et le bicarbonate qui fera lever la préparation.

Rajouter le muesli, les framboises, bien mélanger pour que la pâte imprègne le muesli.

Former des boules homogènes et les aplatir sur le papier sulfurisé.

Enfourner à 200 ° pendant 15/20 minutes selon la puissance de votre four.

Quand les contours sont bruns et que l’intérieur ne semble plus « briller » , sortir la plaque de cookies.

Attendre qu’ils soient froids sinon la pâte est friable.

 

Régalez vous autant que moi 😉

33872684_1879039765728472_8370438574645968896_n

 

 

 

Best fondant au chocolat EvER

Salut les dodus !

Euh Quoi?

Bon mea-culpa, je suis dans une phase cuisine intensive, et comme toute pâtissière ingénue qui se respecte, je goûte!

Un peu.

Beaucoup.

Beaucoup.

Beaucoup.

Faudrait voir à pas empoisonner les gens.

Et telle une fitgirl qui tendrait son cul en pose flamand rose #arnaquedusiecle, je pourrais vous faire un truc magnifique et insipide.

Mon gros sac ❤️ d’ex coachboy (haleluya mes soeurs, ex fitboy 🙌🏻oui, oui…) m’aidant bien gaiement à la tâche, on limite la casse.

Passons, passons aux choses sérieuses…

Un petit visuel déjà?

Bon maintenant que j’ai toute votre attention.

Je tiens à vous signaler que cette recette est pour un public…Que je qualifierais d’averti.

On ne badine pas avec la teneur en gras et en IG haut siouplé.

Ingredients:

5 œufs

200g de chocolat au lait

200g de beurre

Une c à s de farine

Une c à s de caramel au beurre salé

125 g de sucre de canne

Recette

Faire fondre au bain marie le chocolat ainsi que le beurre.

Dans un saladier, fouetter ensemble les œufs, le sucre et la farine.

Ajouter le chocolat fondu.

Puis La cuillerée de caramel.

J’ai Fait mon propre caramel mais vous pouvez en prendre du commerce, ce qui est bien plus simple.

Que celui qui n’a jamais bousillé une poêle en faisant un caramel à sec me jette le premier caillou.

Placer la pâte (qui a un délicieux aspect de carambar 😍) dans un moule.

Enfourner 5 min à 210 degrés pour former une petite croûte puis descendre la température à 130 • pendant 25/30 min.

Déguster le lendemain ou quand le gâteau est refroidi, on sent beaucoup plus les notes de chocolat et de caramel.

Vas-y fais pas ta crevarde, donnes-en moi…

super papa solo

shutterstock_240259699.jpg

Papa solo N.M

Individu de sexe masculin (oui, parce que si tu appelles maman, papa, c’est que c’est pas vraiment maman, t’vois).

Vit de manière plus ou moins régulière avec sa progéniture.

Le papa Solo, telle la maman solo, chasse dans les contrées les plus arides( comprendra qui voudra…Tinder, Happn, et pour les plus romantiques (que tu crois!), Adoptunmec).

Je ne remercierai jamais assez mon ex/actuel/futur qui m’a permis de faire cette formidable expérience sociologique, qu’est le célibat, affublée de deux lardons, assermentée MILF (jte laisse chercher, c’est cadeau). Non , vraiment, les filles, c’est à vivre au moins une fois dans sa vie !….

Just

Kidding….

Avant toutes choses, je ne vais pas généraliser ce qui correspond à un ratio de la quasi totalité de mes constats, à une ou deux exceptions près , exception restée un ami qui devrait se reconnaître.

De même qu’il y a des mamans solos qui agissent de cette manière.

Et de même qu’il y a aussi de vraies beachtes.

Pour le reste, je te laisse découvrir un nouveau genre de super héro du quotidien…

Le papa solo a plein de qualités, dont la non négligeable :

Le papa solo sort la carte enfant trop mignon, comme un mec qui drague avec un chiot ou un chaton au parc.

Tu fais des OOOOOH et des AHHHH (ca,  c’est quand tu simules bien) parce qu ils sont vraiment trop choupis. En réalité, toi aussi tu en as et y’a que les tiens que tu supportes(et mes élèves aussi mais ça c’est parce que je suis instit).

-si tu parles de tes lardons, tu ne le saoules pas. Il te comprend, il connaît, il a l’habitude.

Il a généralement autant envie que toi d’échanger sur le sujet, mon gosse/ma vie/ma merveille.

Mais bien malheureusement, des rencontres du hasard de la vie (enfin un hasard de l’algoryhtme et des swipes des applications de rencontres), j’ai pu constater une généralité de discours qui a hérissé mon poil de maman bien calée dans sa petite garde alternée en bon terme avec papa lardons.

La séduction, messieurs, est un art qui se manie avec tact et élégance, dont la médisance, ne fait pas partie. Cela laisse un goût amer…

Messieurs les papas solos, ceci est un message de bienveillance et aussi un petit tuto pour que la vaseline passe mieux.

  • Non, messieurs, ce n’est pas séduisant de vous entendre critiquer à qui mieux mieux votre ex dans son rôle de maman ou dans ses aptitudes à tenir une maison.

Sachez que si nous en sommes là, toi/moi- vous/nous- à looser les samedis soirs comme des crevards sur ses applis chronophages qui nous déglinguent le sommeil et la rétine, ce n’est pas parce que nous avions une vie de famille idéale, parfaite et que nous étions des conjoints/parents parfaits.

Il n’y a pas de bad cop/good cop, ce sont des histoires de PERSONNALITES , ce sont des histoires humaines.

  • Non messieurs, si vous n’avez pas la garde alternée ou exclusive de votre lardon, il est inutile de nous jouer du pipeau à nous raconter O combien vous mourrez d’envie de faire une demande au JAF d’avoir la garde, parce que bon, votre ex c’est une connasse qui vous ruine à coup de 100 e/200e/300e par mois. Mais que bon, vous lui avez quand même acheté un manteau et il le porte chez sa mère. Attends, je RE, je suis partie chercher ta médaille.

Globalement, on s’en fout un peu de savoir si vous êtes le père de l’année, au stade où on en est, on préfèrerait juste que vous soyez le mec de l’année. Nous on recherche pas un père pour nos lardons.

Ce genre de papa solo a toujours une histoire rocambolesque à raconter du pourquoi il ne peut pas avoir garde alternée pour des raisons EVIDENTES d’organisation:-  « Ah oui mais tu comprends, avec mes horaires, je ne peux pas l’avoir en garde une semaine sur deux, c’est trop compliqué, bouh je suis malheureux sans mon enfant ».

C’est souvent teinté d’hypocrisie.

J’ai entendu toutes les excuses organisationnelles possibles et imaginables.

Si tu es de sexe masculin et concerné par le sujet, tu dois probablement vouloir m’épiler la tête à la pince. Libre à toi, je t’en prie mais essaie de réfléchir.

Ici je ne parle pas de parents séparés par des centaines de kilomètres mais bel et bien de papas, qui vivaient à deux pas de leur progéniture.

Je ne peux pas entendre ce discours, il y a un non sens total entre la volonté farouche, le besoin charnel et émotionnel d’être avec son enfant et toutes ces excuses biaisées pour ne PAS trouver de solution. Cela ne fait pas SINCERE, et si y’a bien un truc qu’on leur doit, à nos lardons, c’est bien cette foutue sincérité.

 

  • Non messieurs, vivre chez vos parents avec vos enfants depuis des mois et des mois, n’est pas séduisant.
  • Non messieurs, asséner que votre ex ne se fait pas respecter par vos lardons, ne fait pas de vous un super papa( c’est comme un papa solo mais avec la cape de l’autorité). L’éducation, c’est une affaire de couple parental, tu sais, ce truc qui existe MÊME après la séparation. Se vanter d’une telle chose sous-tend que vous en ressortez une espèce de fierté de conquérant qui va à l’encontre même des principes éducatifs du respect des autres-donc, de maman, aussi , même si vous ne pouvez plus vous piffrer maman…

 

A côté de ça, il y a des papas investis, on parle de nouvelle paternité, des « nouveaux papas ». Oui, ils existent, je partage ma parentalité avec ce genre, j’en connais deux trois aussi. Mais, non, ne soyons pas hypocrites; c’est loin, loin loin d’être une généralité.

Un enfant, c’est du temps, de la patience, des putains de sacrifices.

Soyez juste honnêtes avec vous même.

Oui ça fait choisir entre les entraînements de foot ou de sport de la semaine et les devoirs.

Oui, on fait une croix, une semaine sur deux aux soirées potos improvisées.

Oui, il faut prendre une nourrice .Oui mais ça coûte cher et du coup le pauvre, il va se réveiller tôt, je préfère le laisser avec sa maman, du coup.Cc’est pour son bien mais moi, je souffre toujours, hein de pas l’avoir avec moi…

OUAIS OK!

 

Messieurs les papas solos. Par pitié. N’oubliez jamais que si c’est une maman solo que vous avez en face de vous, c’est la potentielle connasse que vous susnommez.

A bon entendeur, salut!