Happy 2 ma pimprenelle!

Il y a deux ans, ma pimprenelle, je te dévorais du regard dans ma chambre de maternité.
Une toute petite pitchoune aux déjà longs cheveux soyeux.
Aujourd’hui, je ne suis pas avec elle pour fêter cet anniversaire, elle m’a manqué toute la journée, et puis, j’ai pas voulu appeler, de peur que cela me donne le cafard…

20130527-194944.jpg

Je pourrais te dire que la première année fût difficile, les nuits, la fatigue,trouver ses marques toussa, et puis en fait,on va ne garder que le meilleur…

***********

Un garçon , une petite fille, aurions-nous pu rêver meilleure combinaison?

J’ai l’impression de te connaître depuis des années tant tu as pris une place immense dans notre coeur.

De longs cheveux blonds foncés, aux yeux bleus/verts, et un charme déjà prononcé(quoi, j’adore ma fille??) .

Tant de progrès, de nouvelles choses, de mots, de jeux, de chamaillerie, de oui, de non, de câlins à papa, à maman.

Une petite fille calme, posée, curieuse, chipie,clown.

Plus un bébé, une petite fille qui s’affirme de plus en plus chaque jour, qui sait ce qu’elle veut, et qui n’a pas toujours ce qu’elle veut ;).

C’est lorsque nous laissons la poussette dans le coffre que nous réalisons que la page bébé est tournée et que nous entrons dans une aire différente.

Happy 2 ma zibourline!

20130527-200211.jpg

pose de princesse

mon baby blues à moi…

Mon baby blues à moi…

C’est une réeddition, ce n’est plus d’actualité mais j’avais aimé cet article de mon ancien blog et je souhaitais le voir ici :).

baby blues ou dépression du post partum…

L’arrivée d’un bébé, d’une petite fille tant désirée ne PEUT qu’apporter joie bonheur et équilibre…

C’est du moins ce que l’on pense…

Attends, tu as LA chance d’avoir une petite fille en pleine santé, cadette d’un petit garçon, le choix du roi en somme…Mais ça ne va pas…et tu ne comprends pas POURQUOI ça ne va pas.

Je me souviens de mes premiers jours avec ma nouvelle petite merveille…sI BELLE, si douce, si….comme je l’aurais imaginée…La bulle protectrice de la maternité où nous n’étions que 4 mamans en tout et pour tout… Le calme,le silence, les têtes à têtes avec ma bien aimée….

Un accouchement certes, bien remuant(en même temps, c’est pas la thalasso qu’on nous promet, mais j’esperais au moins la fameuse piqure libératrice!!), et une chute hormonale phénoménale en rentrant.

Nous n’étions plus 3 mais bel et bien 4 et je n’avais pas appris par coeur cette addition!

Le tourbillon des premières semaines…Visites, visites et RE visites….Tout le monde vient prendre de tes nouvelles, débarque à la maison(c’est gentil, je ne dis pas le contraire, ca me touche), et là, c’est la valse des cafés à faire, des cernes à estomper, des allumettes à replacer entre les paupières…On tient…On tient…et….

parfois, on craque…

BABY BLUES…encore un mot emporté outre atlantique pour tout simplement dire: « tu chouines et tu sais pas pourquoi! »

La pub bledina? elle te fait pleurer…Un film avec une femme enceinte? tu pleures…une tasse mal lavée dans ton lave vaisselle? devine…..tu pleures….

 

Mais qui a inventé ces hormones???

Même un an après, je suis capable de chouiner devant « tous ensemble »(emission que j’aborrhe, pas pour le principe mais à cause du Marc Emannuel qui M HORRIPILE!!!!!).

 

Mais voilà, pendant deux semaines, tout le monde veut te voir pour admirer ton tout petit, et y’a plus que lui qui compte, et toi, avec tes habitudes de femme enceinte dont tout le monde se souciait, c’est la douche froide…

Et puis ce qu’il y a d’amusant, c’est que tout ce petit monde, après t’avoir fait le remake des envahisseurs de l’espace, apres avoir largement contribué à ta fatigue(bah oui, bébé fait ses nuits à la sortie de la maternité, c’est un leurre que certaines mamans TREEEEEES MAL INTENTIONnees essaient de faire croire….), et bien, y’a plus personne quand quelques semaines/mois après TU as enfin besoin de voir du monde, d’avoir une vie sociale!

 

Faut comprendre….Une maman n’est elle pas sensée être heureuse? n’est il pas plus beau moment dans une vie de femme?

Pas si simple…

Pour mon blondinet, les choses se sont faites avec une facilité enfantine…C’était un bébé boudha…Calme…gentil…Et qui a fait ses nuits à 3 mois.

 

Ma zibourline, ca a été une toute autre histoire…

Et d’ailleurs, je n’ai rien compris! Julia, je la désirais du plus profond de mon être…Une fille…UNE FILLE!

Sauf que mamzelle n’a pas été d’une simplicité renversante….des heures de réveils nocturnes, un RGO, et surtout indissociable de mes bras…Oups…difficile quand on a un premier qui ne comprend pas pourquoi maman a  constamment ce petit truc pleurant dans ses bras!

 

Alors, j’ai eu des oreilles attentives pour m’écouter quand ca n’allait pas…Elles m’ont écoutées un mois, deux mois, trois mois….Sauf que passé ce délai pas le choix….On ne comprenait plus que le moral soit en dent de scie alors j’ai cherché d’autres exhutoires…. »c’est quoi ton problème »!(si seulement je le savais)….

8 mois, ca a duré 8 mois….Etrangement lié au fait que Julia ne faisait pas ses nuits…La fatigue est le pire ennemi de la maternité harmonieuse et détendue… Je me suis entendue sortir des choses aberrantes telles que « je veux mourrrrrir tellement je suis faaaa ti guéeeeeeeeeeeee ».C’est une des choses qui m’a le plus marqué dans la période nourrisson!

Nouvelles mamans, je crois qu’un baby blues ou même une déprime post partum sont une réalité que nous ne pouvons nier…Ne laissez personne vous dire que c’est anormal et si vous ne trouvez plus oreille bienveillante, tournez vous vers des personnes ayant plus de recul.

 

L’instinct et l’amour maternel n’est pas simple…tout est une histoire de contexte et de liens…

 

Aujourd’hui, tout va bien, incroyablement bien, après ce passage à vide de 8 mois qui m’a valu bien des déceptions.

Julia est un amour de petite fille d’une simplicité renversante. Nous sommes très proches toutes les deux. Enfin, comme une mère et sa petite fille quoi.

Image

 

 

Avant j’avais des principes, maintenant, j’ai des enfants # bidules à l’effigie des héros…

Image

flash mac queen BY poulette! avec la bouche explosée par le gros doigt de chevelu..snif…

Cet adage, je pourrais le ressortir des dizaines de fois. Avant d’avoir des grumeaux, j’avais une idée bien précise des choses que je ne voulais pas voir ou faire chez moi…

Parmi ces choses, ce que j’abhorrais le plus était les tshirts et le linge de lit à l’effigie des héros de dessin animés tels que cars, dora, hello kitty, spider man, etc…

Je voyais d’un oeil septique les enfants portant ce genre de vêtement(quotidiennement) et ayant le total look dans la chambre: ce n’était clairement pas mon style et il était hors de question que cela vienne dans mon chez moi…

A vrai dire, je ne comprenais pas que des parents éprouvent joie et plaisir à voir dans leur champs de vision ces couleurs si criardes et si peu harmonieuses.

Et ces objets, tu peux les trouver déclinés dans tous les domaines: hygiène, alimentaire, linge et jouets.

Et Chevelu a grandi… Il a commencé à regarder des dessins animés, à adorer des héros, à les admirer, à savoir tous les nommer. Je l’ai même soupçonné d’avoir eu des échanges à ce sujet avec des copains car il m’a un jour parlé de spider man alors que ce jeune homme n’avait jamais mis les pattes dans mon écran!

Crois moi, j’ai résisté… Ça a commencé par des petites voitures Cars…Une affiche…Des crayons…Un cahier de coloriage…

Bon, soit…

Un ballon, un livre, une trottinette…

Ok admettons…

2 pyjamas et 4 paires de chaussettes…

D’accord, on peut le dire: poulette est passée du côté de la force…

Et Chevelu a eu 4 ans… Et c’est avec joie que je lui ai confectionné un gâteau à l’effigie de son héros préféré: flash mac queen…

Et je peux te dire, j’y ai pris au moins autant de plaisir à le faire que lui à le découvrir…

Et sur la table d’anniversaire, des gobelets cars…

A ses pieds et pour mon plus grand ravissement de le voir si heureux: des patins à roulettes spider-man…

J’ai, comme tu as pu le constater, laissé peu à peu toutes ces choses entrer dans mon quotidien, mon Chevelu ayant ses propres goûts.

Petite Zibourline n’a toujours pas de chaussettes, de jeux ou de tshirt hello kitty ou autres…Forcément, elle ne les réclame pas, elle s’en fiche un peu…Comme Chevelu au même âge.

Mais je m’attends d’ores et déjà à ce qu’elle m’en parle d’ici un an… Qu’elle affirme son « moi » profond en somme(quoi, hors sujet?)…

Et finalement, tout ça me fait penser que mon petit bout d’homme est un petit être à part entière avec ses désirs, ses goûts et ses rêves qui lui sont propres…Et que dans une certaine mesure, j’essaie de lui laisser une petite marge de manœuvre dans le choix de ses jouets et ses accessoires…

Petite, hein… Car il est toujours OUT OF QUESTION, NO WAY, nada, quedalllllle, qu’il aille à l’école avec un sweat, tshirt, ou même un slip cars! Et encore moins que j’achète une parure de lit de ce genre!

Après, comme on dit, chacun ses goûts, hein! Je suis classique, j’ai été élevée classique, et certaines habitudes ont la vie dure!

Pour le reste, panni pwoblem!

Soit dit en passant, mac queen, et Pider man, ils nosu facilitent parfois la vie, non?

Viens mettre ton pyjama. NOOOOON…. C’est le spiderman…j’arrive mamaaaaman…

A malin, malin et demi…

Julia, je t’attends de pied ferme, je suis prête à mener le combat de front! A coup de gâteau hello kitty pour tes trois ans (dans un an et 4 mois :p).

Avant, j’avais des principes, mais maintenant, je suis une maman…

FOntaine, qu’elle disait…hein…

Entre nous, il déchire mon mac Queen!!

A suivre, le tutoriel de ce superbe bolide, mi tchoc, tchoc, mi pâte de sucre vanillé…

je n’aurai plus de nourisson…

Image

Ce n’est pas un billet de tristesse ou de regret… J’ai vécu mes grossesses et la période nourrisson de mes bébés pleinement…Avec plus ou moins d’épanouissement, notamment les premiers mois de zibourline, mais pour le reste, j’ai adoré être enceinte!

Mon facebook regorge et fleurit de future maman et leurs beaux ventres arrondis ainsi que de jolis nourrissons tout frais…

Le creux de mon ventre, infime, regrette cette maternité que je balaie d’un mouvement de main… Porter mes enfants a été les plus beaux mois de ma vie, ma bulle de sérénité, un épanouissement sans borne et faille… J’ai aimé être enceinte comme on peut aimer le gateau au chocolat… J’ai aimé chaque naissance, aussi différentes ont-elles pu être, tantot facile, tantot extrêmement douloureuse…

J’ai aimé les longues heures de tête à tête avec mes poupons…

J’ai aimé la maternité au sens premier du terme…

Mais j’ai, je veux dire, nous avons choisi de nous arrêter à deux… Nous ne nous voyons pas plus de 4, 2 au carré, ca ne fait pas plus de 4…. Nous voulons être et rester une petite famille…Et puis quoi, nous nous sentons comblés et complets… Une garçon, une fille, papa, mama, nous ne pouvions rêver plus belle équation…

Je viens d’une très grande famille… Et c’est non sans surprise que les gens me demandent « mais pourquoi 2?pourquoi pas plus? »

Non je n’ai pas mal vécu mon enfance au sein d’une famille nombreuse, bien au contraire, c’est cette configuration qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Fière, autonome, débrouillarde, artiste à mes heures et empathique. Une famille qui m’a appris le partage, l’aide et la compassion.

Et je sais que ma famille à moi sera différente mais c’est une autre époque, et puis je ne me sens pas le courage d’élever plusieurs autres enfants. Je suis admirative de ma propre mère…6 aoutch! 6 fois les nuits, les angoisses des maladies, la propreté, l’entrée à l’école, les devoirs, les études, les confrontations aux différents professeurs?

non…..

Et dire que sur 6 nous sommes tous en réussite scolaire, c’est quand même fou ça!

re-non…

Je n’en ferai que 2 et je ferai de mon mieux pour bien les éduquer, les élever pour en faire des adultes épanouis, responsables et droits!

alors oui, je fais en quelques sortes le deuil de grossesses que je ne vivrai plus…J’ai tant aimé ça…Mais c’est pas tout de les faire(aheum), de les porter…

Il faut les « élever » dans tous les sens du terme…Et ça, je ne m’en sens pas le mental…

Mais que dit-on « fontaine, je ne boirai pas de ton eau? »

N’imprimez pas ce billet en vue de me le ressortir dans 5 ans, hein,l’homme est farouchement opposé à un troiz……

xoxo, la poulette….