Garçon et fille:la shoes du roi {Diy transformer des chaussures de garçon en fille}

20130714-191520.jpg

Zib a trouvé dans notre tri une paire de chaussure en 20 appartenant à chevelu.c’est drôle car il les portait de 15 a 18 mois et julia du haut de ses 25 mois peut toujours les mettre!
Bref, elle insistait lourdement pour les porter( parce qu’à 2 ans, on a déjà des goûts vestimentaires, qu’on se le dise…).
n’ayant pas l’intention de les vendre ni les donner ( les shoes d’apprentis marcheurs ça se donne pas), etayant mal au coeur de les jeter, je me décide à les custumiser pour ma belle.

L’avantage de cette paire de chaussures c’est qu’elle était très fine. Le motif girafe et le jaune ne me plaisaient pas.

-de la glue pour tissu
-des paillettes assorties
-des pinceaux de différentes tailles pour les petits endroits
-de la peinture pour tissu

1) on peint les petites parties souhaitées

20130714-192413.jpg

20130714-192447.jpg

2)on attend que la peinture sèche et on applique généreusement la colle.

20130714-192630.jpg

3)On verse en pluie les paillettes sur la chaussure, on laisse sécher et on tape les chaussure pour enlever le surplus.

20130714-192812.jpg

20130714-192851.jpg

20130714-192913.jpg

20130714-192930.jpg

Est-ce utile de dire l’effet des paillettes sur une petite fille de 2 ans…?

Dans l’enfer des nuits {Ca jacasse}

Image

 

Ouhouhou, en voilà une maman qui a bien dormi!!

 

Dans cet article, j’évoquerai les nuits de la zibourline. Je ne parlerai pas de Valentin qui, faisant ses nuits à près de 3 mois de 20h à 6h était exemplaire.

Quand Zibourline est née, j’étais reposée et heureusement, vu ce qu’elle nous a mis après

Je m’attendais bien entendu à devoir me réveiller toutes les 3 heures les premiers mois, mais je pensais sincèrement que la miss allait faire ses nuits aussi vite que Chevelu…

Sauf que voilà, à maman égale, enfants différents… Zib souffrait d’un RGO… Quand Chevelu s’endormait comme un pépère sur son bib, elle, de son côté, se tortillait comme une malheureuse et ne s’endormait que balancée dans les bras ou dans la voiture, le soir… J’ai tout tenté. La seule chose qui eut du succès fût l’écharpe de portage que je bénis…

Donc déjà, mauvais point sur l’endormissement…

se réveillait à 1H/4/ 7H et là, grosse galère, tout le monde debout… PAN!

Et là, la fatigue se cumule, la maladresse apparait, la dépression PP aussi… Un bon gros coup de massue…

Petite Zib avait décidé que lorsque maman se levait pour elle, c’était trop la teuf, et ne se rendormait pas… Billes grandes ouvertes…

L’Homme m’aidait beaucoup dans la gestion des nuits. Il a été top, se levant au radar, réglant l’affaire en 5 minutes…

Il faut savoir que lorsque ton premier grumeau est encore petit( 2 ans), tu traines pas 15 minutes à laisser pleurer ta zibourline, hein…T’as tellement peur d’être deux fois plus dans le caca que tu cours chercher le petit être hurlant…Au passage, tu te cognes le doigt de pied, tu t’enfonces la hanche dans le coin du lit, tu réprimes un sanglot et vaillamment, tu chopes ton bébé en le baillonnant.

Parfois, le petit grumeau a décidé de te faire la misère des heures durantes…

Je me souviens pour chevelu à bout de nerfs, avoir jeté le biberon par terre à l’autre bout de la pièce en pleurant comme une tarée.

Les rares fois où j’ai pété les plombs, j’ai refilé les paquets à l’Homme en disant « toutes façons, j’en peux plus, jvais me barrer et vous me reverrez plus jamais »…

Bon, je suis toujours là, donc pour la crédibilité, on repassera.

 

Zibourline a fait ses nuits à 8 mois, bowdel, 8 LONGS HORRIBLES mois… Et huit mois, sans nuit complète, c’est très, très très long et très douloureux…

Tu sais quoi? C’est la chose la plus douloureuse et traumatisante dans la maternité. Comment ça, j’exagère…?

 

Note de l’auteur: Zibourline a fait ses nuits quand elle a passé un séjour « forcé » chez pimamie( l’Homme hospitalisé)…

Oui, j’ai lâché prise et la miss a dormi. Je ne la couchais plus la boule au ventre, la peur aux tripes me demandant à quells sauce elle allait nous becter cette nuit…

 

Allez les nouvelles mouns, courage hein!

Moi je vous laisse ces réjouissances, je passe mon tour!!

 

 

 

Le choix du prenom, bonheur ou galère?{ca jacasse}

Ca y est, c’est confirmé, il y a un bébé dans ton bidon…L’écho est formelle, tout va bien, clarté nucale de compèt’ , tu peux enfin te projeter!
Un ou deux mois plus tard, tu auras même la joie, si tu le souhaites, de connaît le sexe du baby et donc, de commencer à réfléchir à des prénoms.

Alors les fashions addict se rueront dans le premier magasin de fringues pour acheter un bodie trop mimi, ou un pyjama estampillé « je fais mes nuits à deux semaines ».
D’autres se laisseront aller à rêver au prénom de leur futur mini-eux.

20130607-193641.jpg

Et le prénom à trouver, c’est quand même un sacré truc! Heureusement qu’on doit pas se tenir à la lettre de l’année comme pour les chiens et les chats!
Alors, pour ce ça jacasse, bagarre ou bonheur, comment s’est passé le choix du prénom?
As tu eu des réflexions pourries déplacées desagréables ou le prenom fit( ou fait) l’unanimité?

A vos clavier la basse cour et essayez de séduire swag mummy, reine de la basse cour de la semaine.

Cette semaine, vous poseterez les liens de vos articles ici, les poulettes!

Le snood de la Zibourline

La Zibourline avait le bonnet, la Zibourline avait les gants, mais la Zibourline n’avait pas d’écharpe…
Avec ce petit snood gris mélé d’un petit fil argent, c’est chose faite!
Encore une fois: une émission débile, 1h, 1 pelote et demie et quelques rangs plus tard, tadammmmmm!

20121119-173746.jpg

20121119-173842.jpg

20121119-174141.jpg

20121119-174211.jpg